MGCM : Formation, Conseil et Accompagnement
Accueil > Actualités et Evénements

La transformation d’une Supply Chain suite à une crise

La transformation d’une Supply Chain suite à une crise

APICS Supply Chain Management now (27 avril 2018) d’Abe EShkenazey, traduit de l’anglais par Anandi Roy et Frédéric Gaurier, MGCM

J’ai eu récemment l’opportunité d’écrire une courte réponse au Financial Times au sujet de ce que « transformation » en gestion des flux (Supply Chain Management) veut dire. Cette réponse était jointe à un long article sur la situation du conglomérat alimentaire Thai Food Union. Ce dernier a subi en 2015 une crise, quand le journal « Associated Press » avait publié un article sur la manière dont les fournisseurs de produits de la mer faisaient usage d’enfants au travail et de travail forcé. Thai Union, qui possède « Chicken of the Seas » aux Etats Unis, « Mareblue » en Italie et « Petit Navire » en France, faisait partie des plus grands donneurs d’ordres de ces fournisseurs aux mauvaises pratiques.

Cet article, écrit par John Reed, journalise du Financial Times, a gagné le prix Pulitzer. Il révélait que les employés étaient pour la plupart des réfugiés de Myanmar, avec parmi eux beaucoup d’enfants. Ceux-ci travaillaient de longues heures pour des salaires misérables dans des conditions insalubres afin de régler leurs dettes à des trafiquants de main-d œuvre.

Dans la foulée de la publication, Thai Union –  le plus gros producteur mondial de thon en boites – a reçu des appels de ses plus gros clients : parmi eux, Costco et Walmart aux Etats Unis , Tesco et J Sainsbury en Angleterre. Thiraphong Chansri, le Président Directeur Général de Thai Union, a fait serment qu’il mettrait l’industrie de la pêche et des produits de la mer sur la voie d’une économie saine et durable. 

A l’époque, Greenpeace avait déjà pointé du doigt Thai Union et d’autres producteurs pour la surpêche, le mal fait à l’écosystème maritime et l’exploitation abusive de sa main d’œuvre. Selon John Reed, Mr Chansiri, PDG  de la deuxième génération, a déclaré que la crise l’a obligé à prendre très au sérieux les critiques à son encontre et l’a décidé à mettre le développement durable au cœur de la stratégie de l’entreprise fondée par son père il y a plus de 40 ans.

À la suite de cette crise d’image au sein de sa supply chain, Thai Union devait réagir rapidement. Le groupe a annulé les contrats avec ses producteurs de crevettes et a internalisé le processus. Il a créé un code de déontologie et des plans d’action sur le développement durable, avec des objectifs à la fois pour lui-même et pour ses fournisseurs. L’entreprise a également fait la revue complète et détaillée de sa supply chain, en identifiant les zones qui nécessitaient des changements et en mettant en place un processus d’audit interne. Enfin, Thai Union est devenu la première entreprise de produits de la mer à éliminer la « taxe » payée par les immigrants aux intermédiaires ou aux fonctionnaires publics corrompus. Cette « commission » était en effet le mécanisme à la source de l’emploi forcé.

L’engagement de l’entreprise doit toutefois continuer. Elle s’efforce de rendre traçable la chaîne de traitement du thon et les conditions de travail sur les bateaux de pêche. Par ailleurs, Thai Union a signé un accord avec Greenpeace avec un engagement d’éliminer toutes les pratiques qui exploitent et qui en conséquence sont non durables de sa supply chain.

Thai Union a fait une croissance significative : à sa naissance en 1977, l’entreprise faisait un business de $1 million. En 2017, elle gagnait $4,5 milliards. Chansiri déclare dans l’article que le changement de culture a également engendré des profits. « La durabilité et l’innovation sont devenus des moteurs clés de notre stratégie ». « Il est important de transformer en élément positif tous les efforts faits jusqu’à présent afin de nous différencier d’autres entreprises du même secteur ».


Une chaîne d’approvisionnement, de production et de distribution transparente

Si votre Supply Chain manque de transparence, n’attendez pas de faire face à une crise pour trouver une raison de changer. Passez à l’action tout de suite. Comme je l’ai précisé dans mon article pour le Financial Times, faire la transformation de sa supply chain peut aider une entreprise à créer de la valeur. Que penser du fait que, pour Chansiri, la durabilité et l’innovation sont devenus critiques pour la stratégie globale de son entreprise ? Et pour vous, en quoi la bonne gestion de votre chaîne d’approvisionnement, de production et de distribution peut contribuer significativement à la réussite de cette stratégie.

A l’APICS, nous cherchons à aider les professionnels et les entreprises à maximiser l’impact de leur supply chains. L’APICS est certes reconnu pour la formation et ses certifications, mais nous offrons aussi d’autres outils destinés à aider les entreprises. Par exemple, la possibilité de réaliser des benchmarks qui peuvent vous permettre de mesurer vos performances au sein du même secteur que le vôtre. Ce processus de comparaison permet aux responsables et dirigeants industriels, achat et distribution d’évaluer leurs performances actuelles afin de mettre en place un plan d’amélioration. Ce type d’outil est un avantage exclusif du « Corporate membership APICS ».
 Découvrir le SCORmark, outil de benchmark APICS, peut réellement aider votre organisation à améliorer ses résultats.


Abe Eshkenazi
 APICS CEO

Traduit par Anandi ROY et Frédéric GAURIER

Testez vos connaissances !

Evaluez votre niveau actuel et l’importance du travail personnel que vous aurez à fournir pour préparer nos certifications BASICS, EMF, CPIM et CSCP